Soirée Manolo Vanegas

Le 8 décembre dernier, notre partenaire, le Château Picque-Caillou, nous recevait pour notre rendez-vous annuel dans ses chais. Au programme cette année la réception d’un matador Manolo Vanegas et de son apoderado Didier Cabanis.

Une soixantaine de fidèles avaient bravé le froid et la pluie pour venir à la rencontre d’un beau jeune homme (n’est-ce pas mesdames) qui nous a émus par sa simplicité, sa prestance et son désir de plaire et de satisfaire son public. Engagé depuis ses débuts en novilladas avec des ganadérias dites  « dures » il nous a expliqué qu’il trouvait du plaisir quand l’adrénaline montait avec les difficultés et qu’il parvenait à dominer son toro et à enfin distiller des passes suaves. (Ce qu’il avait pleinement réussi à Orthez devant un difficile Valverde). Il veut tout toréer et il a prouvé ses capacités aussi bien à Vic pour son alternative que devant les Victorinos de Mont de Marsan. Moments d’émotion aussi que ceux de ses débuts, gamin dans une troupe de bomberos toreros et celui de sa rencontre avec Domingo Lopez Chaves et du départ de son Venezuela natal vers l’inconnu avec l’espoir de devenir maestro.

Son apoderado, Didier Cabanis personnage haut en couleurs, qui est également empressa des arènes d’Ales nous a pour sa part délivré, non sans un certain humour, des anecdotes sur Manolo mais aussi sur son rôle d’organisateur de corridas.

Une soirée très réussie, ponctuée d’une dégustation de vin du château et la nuit était bien avancée quand nous nous sommes quittés en espérant de tout cœur revoir ce maestro plein d’avenir dans les arènes de notre région (et ailleurs aussi).