Archives mensuelles : janvier 2016

Soirée Matadors français du 11 décembre 2015

C'est dans une sympathique ambiance qu'a eu lieu le 11 décembre dernier la traditionnelle soirée dans les chais d'un château du vignoble bordelais. La peña GOYA avait mis la barre haute en invitant 5 matadors français, Julien LESCARRET, Thomas DUFAU, CLEMENTE, Adrien SALENC et Clément HARGOUS qui ont tous répondu présent. Nous les en remercions très vivement. Les aficionados sont aussi venus nombreux pour partager avec envie cette soirée taurine. Julien avait gentiment accepté le rôle d'animateur qu'il a assuré comme un maestro. La discussion c'est déroulée sur le thème  " Entre souvenirs et espoirs face aux toros" et plus particulièrement sur la progression dans l’art du toreo qui est rythmé par le passage ritualisé et irréversible de trois portes de plus en plus étroites. De ces cinq toreros, trois se trouvent à l’entrée de l’une de ces portes, les deux premiers ayant accédé à la plénitude de la fonction en tant que matadors de toros. Moment très passionnant en écoutant chacun d'entre eux parler de leur vécu et de leur ressenti avec parfois beaucoup d'émotion . Après plus d'une heure trente les aficionados présents ont pu échanger en direct avec les jeunes maestros tout cela autour d'un buffet organisé par la peña. Au cours de cette soirée notre ami Patrick CAULE, auteur et poète landais, nous faisait découvrir son dernier ouvrage "Saveurs taurines" qui rassemble un certain nombre de nouvelles. Du vécu....un régal!!! Merci à lui et à tous.

Assemblée Générale 2015

Notre assemblée générale 2015 a eu lieu à Saint Sever le 11 novembre dernier dans le cadre de la 31 ème Semaine Taurine & Culturelle. Nous remercions vivement les services de la mairie, ainsi que la peña Jeune Aficion pour l'aide apportée à notre peña à l'occasion de cette journée. Nombreux d'entre nous ne connaissaient pas cette semaine taurine et culturelle et ce fut pour beaucoup une découverte et un bonheur de pouvoir côtoyer un instant des visages connus du monde taurin et d'admirer l'exposition "Tauromachies universelles" unique, éducative, artistique et profondément tauromachique. Sur 114 adhérents, 47 étaient présents et 27 avaient donné un pouvoir. C'est dans une sympathique ambiance d'amitié que notre séance a eu lieu dans la Halle de Saint Sever. Précédée d'un copieux petit déjeuner bien apprécié de tous, elle fut suivie d'un repas concocté par la Peña Jeune Aficion dans le cloître des Jacobins où règne comme d'habitude et en cette occasion une forte ambiance d'aficion. Bravo aux organisateurs de cette belle semaine taurine. Une novillada sans picador a clôturé l'après midi, et c'est par un temps frais et sous un ciel gris que cinq jeunes novilleros ont affronté un lot de novillos de la ganaderia de Joaquin BUENDIA qui faisait son retour en France. Ainsi se termina cette journée. Retour sur Bordeaux, en autocar pour les uns, en voitures pour les autres. Nous pensons déjà à notre prochaine AG.....(quelques photos en souvenir).

Voyage à ARNEDO

 

Les 27, 28 et 29 septembre derniers le traditionnel voyage annuel de la Peña Goya nous a mené à ARNEDO pour le Zapata de Oro. Depuis de nombreuses années la Peña Goya envisageait cette escapade avec appréhension: les adhérents allaient-ils répondre présent? A notre grande satisfaction vous avez été une cinquantaine à participer à ce voyage. Au programme de cette 42 ème feria, deux novilladas qui n'ont peut être pas été à la hauteur de nos attentes mais qui auront montré que le métier de matador n'est pas des plus faciles, le geste d'Husson se coupant la coleta en est la preuve. Un point fort de ces trois jours a été la visite de l'école taurine et la rencontre avec Diego Urdiales au cours d'une séance de toreo de salon en plein air plaza de España avec les jeunes de Aula de Cultura. Lors de cette rencontre la Peña Goya a remis un don pour l'école taurine au maestro d'Arnedo ainsi que deux cadres photos souvenir de ses passages dans le sud-ouest et notamment à Floirac. Autre point fort, la visite de l'élevage de race navarraise de Miguel RETA. Ce passionné, œuvrant pour la sauvegarde de ce patrimoine génétique qui était sur le point de disparaitre nous a séduit par sa volonté et son enthousiasme et nous espérons voir rapidement ses produits dans une arène française. Notre voyage s'est terminé par un déjeuner à la bodega AROA.  Ce lieu à l'architecture moderne et au décor futuriste domine un superbe paysage. C'est à partir de la vingtaine d'hectares de vignobles qui l'entourent que l'élaboration du vin s'effectue par des pratiques biologiques et biodynamique de l'agriculture. Et sans oublier des soirées "muy calientes ", mais ceci est une autre histoire... Quelques images en couleur en souvenir de ce voyage.